Espace gay et lesbien, Forum Gay et Lesbien
 
AccueilAccueil  Votez pour le forumVotez pour le forum  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre boutique !
Les Enfants Rebelles
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
blackangel
 
laeti
 
La Lesbienne Amazone
 
delph05
 
Faith
 
ange100L
 
Milk
 
SaphoLDire
 
marie
 
kourosheidikinaï
 
Partenaires
Tchat Blablaland
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 145 le Mer 17 Déc - 23:11

Partagez | 
 

 ‘Lettre d’Amour à un amour Impossible’

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Câline

avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 48
Localisation : 21
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: ‘Lettre d’Amour à un amour Impossible’   Mer 10 Déc - 19:50

‘Lettre d’Amour à un amour Impossible’


En ce lieu, un jour je fus aimé
Par toi Fabienne
J’aimais tu était belle,
Désormais mon cœur ne pleurera plus,
J’ai trop pleuré de larmes mon cœur à tant de peine
Par ta trahison d’un amour partagé à quatre que je ne peu consolé
Bien que mon âme fui loin de toi
Mon cœur reste sensible et ce deuil est sans raison et,
J’enfouis ce trésor dans mon âme immortelle.

J’ai presque peur en vérité tant je sens ma vie enlacée
A la radieuse pensée qui ma prie l’âme,
Tant ton image à jamais chère, habite en ce cœur tout à toi,
Mon cœur uniquement jaloux de t’aimer et de plaire.

Je tremble, pardonne moi d’aussi franchement te le dire,
A penser qu’un mot,
Un sourire de toi est désormais ma loi et qu’il te suffirait d’un geste,
D’une parole ou d’un clin d’œil pour mettre tout mon être en deuil de son illusion,

Mais plutôt je ne veux te voir
L’avenir dut-il m’être sombre sans toi,
En peine sans nombre qu’à travers un immense espoir,
Plongé dans ce bonheur suprême qui à été,
De me dire encore en dépit et toujours que je t’aime.

Béa

‘Suite’

Il est doux de pleurer,
Il est doux de sourire au souvenir des maux qu’on pourrait oublier ;
Si c’est amour, folie et s’il fallait parler de ma souffrance,
Je ne sais quel nom lui donner Fabienne,
En serai-je guéri de cette maladie.

C’est ta voix, ton sourire, ton regard qui ma fait désespérer,
Qui m’as fait perdre la raison et qui m’as appris à maudire les larmes,
Mon cœur ta été ouvert en t’aimant, ce cœur sans défense put sans peine être abusé par la trahison ;

Tu fus la femme qui fis jaillir les pleurs,
La douleur, les doutes, elle coule sois en sure, et rien ne les tariras,
Mais plus pour toi,
Je guérirai et j’y laisserai à ces larmes, je l’espère ton souvenir
Et ne fait pas de moi la complice de tes passions qui t’ont perdu à jamais à mes yeux même en amitiés.

Laisse moi, laisse mon cœur ce fermé à ta voix et si tu veux être aimé comme,
Je t’ai aimé respecte les autres et à défaut de mon pardon, laisse venir l’oubli
Ainsi doivent dormir nos sentiments Fabienne.


Sombre histoire qui dormiras dans le passé.

Béa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Câline

avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Age : 48
Localisation : 21
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: ‘Histoire d’une nuit’   Mer 10 Déc - 20:01

‘Histoire d’une nuit’


Je pars sous la pluie diluvienne,
J’aime la pluie,
J’aime les flaques,
J’aime qu’il pleuve,
J’aime être seule dans une inondation qui m’engloutit.

Subitement je me décoince de mes mots en suivant un corps.
Je ne le vois pas que de dos dans toute cette eau et,
Il avance magnifiquement à travers les gouttes qui semblent ne pas toucher ce corps.

Je m’aventure à le suivre sans s’avoir l’identité de cet individu.
Il marche vite,
Je tiens bon par défi qui me plaît et, qui donne un sens à cette balade inopinée.

L’être rapide va enfin entrer quelque part.
Il faut réagir, je vais à l’encontre de l’être rapide profitant de sa difficulté à trouver la clé à sa serrure et lui lance :
« Excusez-moi vous avez l’heure ? »
Elle se retourne.
Visage fragile, empreint de gouttelettes, fascinantes, en plus elle me sourit et me surprend.

Un ange terrasse mon âme.
La pluie s’abat avec douceur sur le sol de velours.
Et puis nous voilà dans un pub où elle commande deux desperados,
Elle me parle.
Elle s’appelle Tania,
Elle est un peu rousse,
Ses yeux sont noisette et son sourire coquin ;
En plus elle à même une fossette sur la joue gauche.

C’est tellement étrange ce qui arrive.
Je me dis que c’est impossible,
Il y a trop d’éléments irréels.
Nous parlons longtemps de nos vies,
Elle est belle,
Sympathique, intelligente est attentionnée.
Elle rit, un rire franc devant ma timidité puis me lance
« Tu devrais te méfier, chaque acte a ses conséquences et je pourrais bien en profiter, j’ai envie de toi »

Je suis allée vers toi,
Je t’ai embrassée furtivement.
Tu m’as laissé faire,
J’ai suivi mon instinct,
Je ne sais plus trop ce que j’ai fait avec mes mains,
Mais je me souviens de ce que tu as fait avec les tiennes et c’était vraiment bien.

C’était un jour de pluie diluvienne où sortir finalement était une bonne idée.


Béa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faith

avatar

Féminin
Nombre de messages : 599
Age : 44
Localisation : LYON
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: ‘Lettre d’Amour à un amour Impossible’   Sam 13 Déc - 19:44

Béa,

Je t'ai lue avec attention, et j'aime ces phrases que tu as écrite et que tu partages avec nous.
Merci.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ‘Lettre d’Amour à un amour Impossible’   

Revenir en haut Aller en bas
 
‘Lettre d’Amour à un amour Impossible’
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire d'amour impossible
» Lettre d'amour de George Sand à Michel de Bourges
» L'amour impossible
» Lettre d'amour à un petit escargot
» Une histoire d'amour qui fait pleurer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BigBang : Le forum des Enfants Rebelles :: ESPACE CULTUREL :: Livres, poésie, écriture-
Sauter vers: