Espace gay et lesbien, Forum Gay et Lesbien
 
AccueilAccueil  Votez pour le forumVotez pour le forum  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre boutique !
Les Enfants Rebelles
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
blackangel
 
laeti
 
La Lesbienne Amazone
 
delph05
 
Faith
 
ange100L
 
Milk
 
SaphoLDire
 
marie
 
kourosheidikinaï
 
Partenaires
Tchat Blablaland
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 145 le Mer 17 Déc - 23:11

Partagez | 
 

 Mon coming out

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Shin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 41
Age : 23
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Lun 3 Nov - 23:28

Ah... Oui...

Désolé pour toi...

Bah gageons qu'avec le temps tout s'arrange et que l'amour que tes parents te portent finira forcément par changer leur point de vue...

On te soutiens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://like-a-peaceful-dream.skyrock.com
ptitange192

avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 31
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mer 5 Nov - 1:02

Je l'ai fais l'année dernière donc à 22ans. J'ai 1 frère ce n'est pas moi qu'il lui es dit. C'est ma mère ça première réflexion à été " je croyais que ça n'arrivait que dans les films" Super genre on es encore au moyen age. Enfin maintenant ça va mais c'est un peu tabou.
Mais je me dis qu'avec le temps ça ira mieu je l'espère...

POur mes amis bah on va dire que j'en ai perdu pas mal. Pas forcément parce que j'aimais les filles mais parce qu'il ne comprennaient pas que j'avais moin de temps a leurs consacré. Bah oui avant de rencontré ma copine ( qui est mon ex maintenant) je n'avais pas de boulot, libre 24h/24h et 7j/7j donc tout allait bien on habitait tous pas trè loin.
Puis bien sur ma vie à changer je voyais ma copine le plus souvent possible surtout que c'était pas simple c'etait a 1h de route de chez moi. Donc beaucoup mon dit tu nous oublis alors que je fesait mon maximum pour partager mon temps tout en privilégiant ma relation avec ma chérie. Ce qui me parait normal et je pensai que mes amis comprendrait.
Faut croire que non.

Mais il m'en reste 3 et c'est les meilleurs.

Voilà je raconte encore ma vie. Désolé pour la longueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ange100L

avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Age : 37
Localisation : saint-etienne
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mer 5 Nov - 1:38

alors pour ma part mon coming out au niveau de la famille je ne l'ai pas fait car je pense que c'est pas forcement le bon moment ... mais par contre sans l'avoir fait, ma soeur a tilté, elle m'en a parlé a plusieur reprise, comme si elle voulait me rassurer et c'est vrai que j'ai toujours nié, c'est bete, mais pour moi je voulais pas que ma famille sache ... mais dernierement elle a vu sur l'ordi (enfin son ordi) dans l'historique des conversations, une conversation entre une amie gay et moi, et elle a ouvert et je parlais que j'avais sauté le pas. .. et elle est venue m'en parler, bon je lui ai pas dit encore toute la verité mais ca m'a fait du bien qu'elle sache un peu, et qu'elle me montre qu'elle le prenait bien ... ca m'a vraiment touché .... sinon pour les amies je n'en ai parlé qu'a 3 de mes amies et ca ete tout seul car elle aussi ont deviné un peu tout seul .... mais bon si on regarde mon coming out n'est pas vraiment fait .... mais l'important c'est le premier pas .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/cat029
La Lesbienne Amazone
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1602
Age : 43
Localisation : Aix les Bains
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mer 5 Nov - 11:52

ange100L a écrit:
mais bon si on regarde mon coming out n'est pas vraiment fait .... mais l'important c'est le premier pas .....

Oui, comme tu dis, l'important est de se lancer, après ca ne se fait pas en deux jours, un coming out, c'est un long processus qui demande du temps et de l'énergie, alors surtout prend le temps dont tu as besoin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ebay.fr/usr/la_lesbienne_amazone
Crucis

avatar

Féminin
Nombre de messages : 59
Age : 32
Localisation : Saint-Etienne
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mer 5 Nov - 12:01

En ce qui me concerne, ma famille (que ce soit côté maternel ou paternel) est l'incarnation vivante de la croyance "ignorer un problème c'est le faire disparaître" alors que c'est faux, bien sûr.

A 17 ans (j'étais en internat à cette époque) j'ai décidé d'en discuter. Je l'ai pas fait avant parce que j'ignorais que mon comportement le nécessitait et je n'ai appris le terme "bisexuel" qu'à cette période-là.
On était à table, mes deux parents (pas encore divorcés donc) et mes deux frères, on regardait la télé, et puis donc j'ai glissé ça au milieu de la conversation.
Réaction des parents "ça te passera !" Ptet que c'est vrai, d'ailleurs, et que ça me passera un jour mais là n'était pas la question.

Depuis ce jour, plus un mot, jamais. Mes allusions ignorées. J'ai parfois même l'impression qu'ils ont carrément oublié. C'est très frustrant mais je sais que même si je leur amenais une fille et un mec sous leur nez et que j'embrassais les deux ils l'ignoreraient encore. Donc bon ...


Mes frères cependant l'ont très bien pris, ma tante lesbienne aussi, forcément, ma cousine elle-même plutôt bi pareil ... J'ai quand même quelques membres "de mon sang" qui ne me renient pas.



Avec mes amis, je ne l'ai jamais vraiment caché. Quand l'occasion se présente, j'en parle, et voilà tout. Ca se passe toujours très bien, d'ailleurs (parce que je choisis très minutieusement mes amis, aussi :p )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lala

avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Age : 34
Localisation : lyon 6
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 11:10

Attention c’est un peu long à lire, ce n’est pas de ma faute si des fois les cours sont nuls, Oui texte écrit durant un cours de fac. study

Je me demande d’abord si l’on ne peut faire qu’une seule fois son coming out, ou s’il peut être répété à plusieurs moments de notre vie. Mais aussi selon l’évolution de l’acceptation de son « homosensualité ».Je considère que j’ai très souvent fait cet acte et peut être trop souvent d’ailleurs.

Les plus importants pour moi se sont ceux ou je l’ai dit à des personnes qui comptaient vraiment pour moi.
Mon 1er j’avais 17 ans et a été très spontané et rapide c’était avec ma meilleur amie.
Tout c’est passé en même pas 10 minutes, mais ce qui était le plus spontané, fut le fait que je venais juste de mettre un mot sur ce que j’étais.
A la fin d’un cours de français en 1ère comme souvent je suis resté discuter avec ma prof et deux amies. Une fille de ma classe et une fille (ou la fille) d’une autre classe est venu nous rejoindre et. Ce qui m’a fait mettre un mot sur moi fut une de ses frases au détour de la conversation elle dit « plus tard je vivrais a Grenoble soit avec un garçon soit avec une fille ».Le mot n’a pas été prononcé mais je venais en deux secondes de me comprendre et de revivre certains faits de mon passe. Des actes de mon enfance, l’attirance que j’avais pour ma prof d’anglais en 4ème. Je me suis dit a ce moment la que je n’étais pas « anormale », mais juste différente.
Une fois un tour de cerveau express fait, j’étais surexcité d’avoir découvert cela, je rejoignis ma meilleure amie pour midi. Je lui dis presque de suite « que je savais quelque chose qui allait avoir l’effet d’une bombe auprès de ma mère ». Je ne voulais pas lui dire quoi mais je n’ai pas réussir a le garder pour moi, très vite je lui ai dit que j’aimais les filles. Sa réponse fut rapide « Bah oui je le savait déjà ».Cette réponse m’a stupéfait elle le savait avant moi !!!!
La personne qui m’a le plus marqué dans mon affirmation mais aussi fut le plus dur, fut le fait de le dire a ma mère à l’age de 21 ans.
Entre ces deux moments mon cerveau avait encore fait un grand nombre de tour (réflexion et angoisse). J’avais supporté le lycée et les attitudes des autres. J’avais quitté le cocon familial pour aller étudier à Grenoble, dit à « la fille » du lycée que j’étais amoureuse d’elle.
Mais aussi hurlé sur la plus grande place et plus fréquenté de Grenoble que j’étais lesbienne, en réponse a une expression idiote pour parlé de l’homosexualité en cours.
Le dire à ma mère fut planifié avec des amis de la fac qui voyait que je n’étais pas bien.
Je ne sortais avec personne mais je n’arrivais plus à parler à ma mère même de choses banales
J’en avais parlé à mon acuponcteur qui jouait un peu le rôle d’un psy.
Je m’étais fixé une semaine de vacances (donc chez mes parents) pour lui dire. J’avais pour cela prévenu ma meilleure amies mais aussi un ami proche (proximité géographique et sentimentale).Je n’ai pas tenu long temps avant de lui dire le dimanche même (1er jour des vacances) je l’ai dit.
J’ai imaginé un grand nombre de scénarios pour lui dire durant toute l’après midi ou l’on avait travaillé ensemble dehors. Mais surtout essayé de trouvé le bon moment : seule avec elle et mon ami chez lui.
A la fin de l’après midi, j’avis trouvé une excuse très bidon pour l’isolé et pouvoir lui parler, un film (que j’ai du mal à revoir maintenant).J’ai coupé très vite le film et dit « Maman j’ai un truc à te dire » avec une super boule dans la gorge et le ventre. Quelle idée de lui dire ça. La je me suis lancée, en une traite en ne lui laissant pas placé un mot. Très vite j’ai fondu en larme et sa réaction m’a refroidi « ça va passé ». Je ne cherchais q’une chose fuir. Mon idée venait d’un film que j’avais vu. Le téléphone a sonné mon père est venu lui porté, je suis parties dans ma chambre et j’ai téléphoné a mon ami (répondeur).
A la suite de son coup de fil ma mère est venu me cherché pour allé chez ma grand-mère. J’y suis allé en séchant mes larmes, durant le trajet elle a fait allusion à une émission qu’elle avait vue. Une jeune fille qui avait suivit sa prof parce qu’elle l’aimait. Elle m’a demandé s’il en était de même pour moi avec ma prof de français de 1ère. Une fois cette visite fini j’eu la réponse tant attendu de mon ami. Il me disait que « je pouvais venir des que possible ». Une fois rentrée j’ai foncé chez lui, dans sa chambre je me suis mit à trembler sans raison de température. J’ai passé la nuit la bas, pour ne plus affronter ma mère. Une fois
Je ne sui rentrée que le lendemain un peu contrainte, mais avec une envie de fuir.
Ma meilleure amie qui ne pouvait pas être physiquement présente m’a téléphoné le lundi après midi pour parler alors qu’elle ne savait pas encore que j’avais sauté le pas. Mais quel soulagement de lui parler. J’avais un accord d’asile politique psychologique donc un refuge dans le pire ces cas. Maintenant il existe toujours mais a changé de continent.
Mes autres actes d’affirmation se sont fait très facilement au grès des besoins, des coups de tête, des questions. Mais en attendant de moins en moins les réactions des autres.
La semaine dernière je l’ai dit dans un convers pour consoler une peine de cœur d’une amie de fac à qui je n’avais pas trouvé l’intérêt de lui dire avant.

Je tiens a préciser que je n’ai toujours pas réussi à dire à mon père que j’aime mes filles, et que la copine q’il voit passé chez lui des fois, n’est pas seulement une amie mais ma copine. Je ne sais pas encore comment il pourrai réagir dans le doute je préfère ne rien dire pour ne pas causé de problème a mes parents. Ce qui est paradoxale c’est que mes deux frères et leurs copines le savent et qu’une partie de mes oncles et tantes aussi, ainsi que des amies de mes parents. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blackangel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3015
Age : 64
Localisation : CHAMBERY
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 12:35

et oui, la réaction des parents n'est pas toujours tres bonne. peut-être qu'avec le temps.... je te souhaite que cela s'arrange avec eux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gide31

avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 36
Localisation : Toulouse la vileu roseu
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 12:55

J'ai lu la plupart des reponses à ce sujet, toutes m'ont touché.
C'est une étape importante pour moi, passer de l'ombre à la lumière, je la trouve nécessaire et même si elle est souvent douloureuse pour soi ou même la famille, les amis, elle permet de vivre en paix avec soi ou l'entourage.
Moi j'ai tout fait en bloc ( ma philosophie du tout ou rien lol).
J'ai longtemps été mal dans ma peau et me sentait differente sans trop savoir pourquoi. Je viens des antilles et là bas l'homosexualité c'est oulala. trèèèès tabou. J'ai eu honte de mes pulsions, mes désirs, mes envies. Donc je suis passé par la case zizi comme beaucoup lol!
ça a été une catastrophe! affraid
J'ai quitté un temps Toulouse pour Paris pour me rapprocher du gars que je fréquentais à l'époque. Au bout de quelques semaines ça a mal tourné. Grande période de remise en question. J'ai eu la chance de rencontrer une lesbienne comme moi originaire des iles qui vivait bien son homosexualité. J'ai découvert le milieu et de suite me suis sentie à l'aise parmis toutes ces femmes qui aimaient les femmes. Même si officiellement je n'avais pas encore fait le grand saut je savais que je ne me trompais pas de voie.
Niveau amis et famille contrairement à ce que j'avais pensé globalement cela se passe bien, mais j'avoue avoir de la chance.
Je sais pas pourquoi mais l'un de mes frères à qui je l'ai dit a rigolé en disant que ça l'étonnait pas ( il s'en doutait il parait)
Le plus jeune plus traditionnel l'a quand même mal prit, il m a dit texto: " je ne veux pas de gens comme ça dans ma famille", ça a été tendu avec lui mais le jour où je lui ai présenté l'une de mes ex, il a constaté qu'il n y avait pas mort d'homme ( ou de femme lol) Depuis il est le premier à me défendre auprès des esprits fermés!! Ma mère, bon elle fait l'autruche et ne dis rien.
Mes amis, l'ont pour la plupart bien pris, ceux qui avaient un problèmes avec ça, je m'en suis éloignée.
Je vis bien ma sexualité aujourd'hui, je suis soutenue par ceux que j'aime, qui me trouve mieux dans mes baskets en plus. Cool
Franchement je trouve quand même que c'est encore moins facile de s'assumer et se dévoiler quand on est homo issus de minorités, noirs, arabes, asiats... Chapeau à celles et ceux qui osent le faire et le vivent bien! I love you
Le jour où l'ont n'aura plus à faire de coming out, sera une grande victoire car le choix de sa sexualité sera quelque chose de naturel et normal pour la société. De plus cela épargnera bon nombre de souffrances, avez vous remarquez que beaucoup d'homos sont dépressifs, psychologiquement instables? Ce n'est pas un hasard à mon avis.
Donc à quand l'indifference et la tolérance? Vive la difference, à bat l'intolérance! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 12:58

Lala a écrit:
Je me demande d’abord si l’on ne peut faire qu’une seule fois son coming out, ou s’il peut être répété à plusieurs moments de notre vie. Mais aussi selon l’évolution de l’acceptation de son « homosensualité ».:

Pour ma part le coming out s'est fait en plusieurs etapes et se fait encore d'ailleure.
Je m'accepte tout les jours de plus en plus (des jours je me déteste est ce normal docteur !! scratch ).

Je pense effectivement que je ferais mon coming out toute ma vie. N'est ce pas le but de la vie d'ailleure de s'assumer tel que l'on est , sur tout le point bien entendu ?? L'homosexualtité est elle vraiment le plus difficile à accepter ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 13:01

Je suis d'accord avec topi gide31, au niveau des minorités !! Ca doit pas etre tout simple !!
Revenir en haut Aller en bas
blackangel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3015
Age : 64
Localisation : CHAMBERY
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 13:06

et oui, on peut rêver au jour où cela sera complètement rentré dans les moeurs, et tous pourront vivre au grand jour.
personnellement un de mes frêres le sait, celui qui a toujours été tres proche de moi,. on fait le même métier, de la moto ensembles, et beaucoup d'autres passions communes. mais le deuxième, qui est le plus jeune, je ne lui ai rien dit encore. déjà je le vois que tous les deux ou trois ans, et comme je n'ai plus que mes frêres, je veux m'entendre bien avec eux deux. ils sont déjà fachés l'un contre l'autre, alors pour l'instant ça suffit. et le dernier même s'il est plus jeune, je ne sais pas s'il accepterait. il est un peu trop "rigide", à mon avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gide31

avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 36
Localisation : Toulouse la vileu roseu
Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 13:45

Merci Bouriquette!

Non c'est pas simple et parfois ça donne des situations très cocasses voir ridicules:
J'ai une amie sur Paris, antillaise également, quand sa mère a su pour elle ( une ex éconduite qui a eu la mauvaise idée d'appeler la mère de ma pote et tout lui balancer par vengeance) Elle s'est mise à "prier" dieu pour que sa fille devienne "normale" lol!
La pauvre elle vit encore chez sa mère et du coup ne peut plus y amener ses potes, pire quand elle sort elle doit ruser!

Sinon j'ai été avec une marocaine et oulala si sa mère l'apprend m'a t'elle dit, elle risquerait de l'expédier au bled pour la marier, sans oublier les insultes ou les gifles... No

Pour ma part je fais juste attention sur les recommandations de mes frères, ils ont peur que je me fasse agresser, quand suis en couple et qu'on se tien par la main confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Lesbienne Amazone
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1602
Age : 43
Localisation : Aix les Bains
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 14:58

Merci à toutes de partager avec nous ces moments difficiles de votre parcours, c'est très emouvant de lire tout cà, et j'espère que ca pourra en aider certain(e)s qui n'ont pas encore pu franchir le pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ebay.fr/usr/la_lesbienne_amazone
Faith

avatar

Féminin
Nombre de messages : 599
Age : 44
Localisation : LYON
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 16:11

Bonjour les filles,

Pour ma part je ne vous ferais pas de roman et pourtant j'ai beaucoup de choses au fond de moi...
Mais je voulais poster après avoir pris connaissance de vos textes sur ce sujet, car il y a pas mal de choses qui en ressortent.

Par exemple je constate que la famille, les parents sont parfois déçus, parfois plus que ça même... Et pourtant qu'est ce qui est le plus important ? Pour des parents, des frères, des soeurs, le plus importants serait que vous soyez heureuses, non ?

Pourquoi les parents devraient "programmer" la vie de leurs enfants, on élève, on éduque ses enfants, et on devrait toujours être là pour ses enfants, mais les parents ne doivent pas "diriger" la vie de leurs enfants.

Ma vie est loin d'être un long fleuve tranquille.
J'ai été élevée en famille d'accueil comme une famille de substitution avec laquelle je suis restée en contact, mais auprès de laquelle je n'ai jamais dit ouvertement que j'étais homosuexuelle, je n'ai pas à leur dire, ils doivent juste savoir et voir si je suis heureuse ou non.

En fait, je vous dis ça, mais comme beaucoup j'ai mené ma vie sans vouloir décevoir les gens qui m'aiment, aussi j'ai connu les hommes, enfin 2 hommes.
Mais je n'ai jamais été vraiment épanouies dans ces 2 relations.
La 2e m'a d'ailleurs fait beaucoup souffrir et c'est aussi là que je me suis vraiment révélée.
Je savais depuis quelques années que les filles m'attiraient, mon regard était toujours bien plus attiré par les filles, et la plupart du temps les garçons étaient des super potes.
Mais je me suis révélée assez tard à 23 ans. Il n'est jamais trop tard pour bien faire... Wink

Après ma dernière relation hétérosexuelle, j'ai fait ma route un peu seule, sans personne à mes côté sans doute qu'il m'a fallu ces 3 années pour accepter pleinement qui j'étais, je ne sais pas.
Sans doute aussi parce que je n'arrive pas à vivre une relation sans sentiments, sans émotions.

Personne ne savait qui j'étais, pour tous j'étais célibataire, un peu solitaire alors que je venais de me faire mon coming out.

Et puis j'ai rencontré ma première copine, et j'ai eu l'impression de renaitre, je me suis découverte.
Elle m'a permis de comprendre qui j'étais vraiment !
Ma soeur ainée l'a accepté, elle était géniale et je partageais beaucoup avec elle (malheureusement je l'ai perdue, elle est décédée et me manque...)
Ma soeur cadette l'a heureusement elle aussi accepté et vite compris, et m'a dit que pour elle le principal c'était mon bonheur. Je dis heureusement car aujourd'hui de ma famille elle est tout ce qu'il me reste.
Ma nourrice, elle, je pense l'a bien compris avec le temps, elle a connu ma première copine et ma deuxième copine, et même si aujourd'hui je suis célibataire, je sais qu'elle se doute qu'un jour je lui parlerais de celle qui partagera ma vie future...

Et depuis ce jour je sais que j'aime les femmes, et je le vis bien.
Je ne suis pas du tout attirée par les hommes et je me vois finir ma vie auprès de celle qui voudra la partager avec moi, auprès de celle qui aura su m'apprivoiser, auprès de celle que j'aimerais et qui m'aimera.

Je suis de celle qui ne dise pas je suis homosexuelle, pourquoi dire ?? Un hétéro, ne dis pas je suis hétéro, il ne dit rien !!
Récemment je l'ai "confirmé" à deux de mes collègues proches, car je m'entends bien avec elles et je sentais qu'elles hésitaient alors ma confirmation les a soulagées car elles se doutaient puisque je ne me cache pas vraiment (je n'aime pas le mensonge), mais elles n'osaient pas trop me demander.

Dans ma vie certains amis ont accepté et d'autres non, des amis qui m'ont pourtant connu adolescente, ont préféré m'oublier. Ce fut douloureux, mais aujourd'hui je me dis tant pis pour eux, car notre homosensualité / homosexualité ne nous change pas, nous sommes les mêmes personnes, on respire, on rit, on pleure, on Aime !!

Bon courage à vous, acceptez vous !
Et surtout Aimez qui vous voulez !

Bises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Lesbienne Amazone
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1602
Age : 43
Localisation : Aix les Bains
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 17:28

Faith a écrit:

Je suis de celle qui ne dise pas je suis homosexuelle, pourquoi dire ?? Un hétéro, ne dis pas je suis hétéro, il ne dit rien !!

Cà c'est pas faux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ebay.fr/usr/la_lesbienne_amazone
Lala

avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Age : 34
Localisation : lyon 6
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 21:54

Merci Faith pour ta fin de texte c'est tout à fait ça il faut s'assumer mais surotut aimer qui l'on veut.
J'ai compris l'importance de s'assumer il y a peu de temps mais dans un milieu où je n'aurais jamais pensé que ce conseil me serait donné, le milieu militaire. J'ai été obligé de dire à mon Capitaine que j'aimé les filles grace à ma copine qui veut venir bossé à l'hopital.
Donc la chose essentiel à faire c'est d'assumer mais chacun à son niveau.
Merci à tout le monde pour vos textes cela aide a faire le point, j'aurais;
aimé avoir un forum comme cela avant.
Encore merci à toutes les personnes qui y participé et à son instigatrice
danse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laeti

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2791
Age : 42
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 22:03

Lala,
je travaille aussi dans un milieu de militaire. tu fais quoi exactement ? j'ai du louper une étape Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lala

avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Age : 34
Localisation : lyon 6
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 22:07

Je suis reserviste sur l'hôpital militaire de Desgenettes sur Lyon au service du pers en tant qu'officier. Et plus tard si tout va bien officer mais de carrière. lol!
Est ce que c'est toi qui m'a parlé de Laveran à Marseille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lala

avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Age : 34
Localisation : lyon 6
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 22:11

Dsl Laet de renvoyer un message Embarassed mais comme je fait un autre truc pour mes cours en même temps j'ai pas pensé à te demander.Où tu es militaire et quel poste ou fonction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blackangel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3015
Age : 64
Localisation : CHAMBERY
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 22:19

non, c'est moi qui t'ai parlé de Laveran. j'ai été engagée trois ans dans le service de santé à mes débuts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laeti

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2791
Age : 42
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 23:00

Lala a écrit:
Dsl Laet de renvoyer un message Embarassed mais comme je fait un autre truc pour mes cours en même temps j'ai pas pensé à te demander.Où tu es militaire et quel poste ou fonction.

je ne suis pas militaire je suis employé en tant que civile dans un restaurant, centre de vacances, de conventions pour militaires. je suis seconde de cuisine.
C'est un lieu réservé aux militaires. Alors si un jour ça te dit de passer des vacances en Bretagne et bien tu pourras profiter du cadre exceptionnel de cet endroit. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lala

avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Age : 34
Localisation : lyon 6
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Mar 11 Nov - 23:11

Alors si un jour ça te dit de passer des vacances en Bretagne et bien tu pourras profiter du cadre exceptionnel de cet endroit.

Tu vas rire en fait j'ai fait un an en Bretange sur Rennes donc oui je passe de temps en temps en vacances la bas.
Mais ok comme ça j'ai compris pourquoi tu connais un peu le domaine militaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laeti

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2791
Age : 42
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 26/06/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Sam 15 Nov - 23:09

Bon allez je vais me lancer dans ma petite histoire.

moi j'ai juste voulu en parler à mes parents à un moment donné de ma vie, je devais avoir 22-24 ans. J'allais habiter chez ma copine de l'époque et je voulais que les choses soient claires avec eux, il était hors de question qu'elle passe pour une amie. je ne savais pas trop comment mes parents aller le prendre, je ne savais pas non plus vraiment comment leur dire, je suis nulle quand il faut parler, (enfin j'étais parce que je me suis soignée), j'avais peur de faire du mal. alors j'ai commencé à écrire une lettre, en expliquant la situation, mon amour pour les femmes, en déculpabilisant mes parents aussi et en leur disant qu'ils m'aimaient pour ce que j'étais et que ça ne devait pas changer parce que j'étais toujours la même personne; Ma vie privée ne regardait que moi. (je parle rarement de ma vie privée, sauf quand on me pose des questions, j'y réponds).
Donc voilà la lettre est écrite et je l'ai avec moi posée sur la table pendant le repas, ma mère la voit et me demande ce que c'est. je lui tend et je lui dit que c'est pour eux, qu'ils la lisent et je veux parler après. Ma mère me répond ok, je lirais ta lettre tout à l'heure. Après avoir mangé, je sors, j'avais une soirée de prévue mais je ne rentre pas tard parce que je voulais avoir cette discution. donc je rentre tôt ma mère était réveillée et elle me dit : " je t'aime comme tu es, et si tu es heureuse c'est le principal pour nous. je comprends plus de choses maintenant (en souriant)".

Voilà ce fut simple. On en a plus jamais reparler, je pense que ma mère en a parler à ma famille mais je n'ai jamais eu une seule réflexion sur ma vie privée, et je suis déjà venue avec mes copines a des réunions de famille.

Dans ma famille c'est : chacun mène sa vie comme il veut du moment que l'on soit heureux.


couple gay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blackangel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3015
Age : 64
Localisation : CHAMBERY
Date d'inscription : 21/10/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Sam 15 Nov - 23:18

c'est super la réaction de ta mère. si tous les parents réagissaient aussi bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lala

avatar

Féminin
Nombre de messages : 154
Age : 34
Localisation : lyon 6
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Mon coming out   Sam 15 Nov - 23:41

Laeti la réaction de ta mère est super. On peut la calquer avec la réaction d'un des parents du film que je préfére mon remonte moral mieu que de l'alcool,"Pourquoi pas moi".
Bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon coming out   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon coming out
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» No Limit 2 coming soon !
» GREEN DAY - U2
» Coming out....( télévitale )
» o'connors is coming + avia,hunter,lia
» MAC x Isabel and Ruben Toledo Collection Collection (Printemps 2015)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BigBang : Le forum des Enfants Rebelles :: LE FORUM BIGBANG :: Votre coming-out-
Sauter vers: